Réunion des Associations des étudiants Francophones à Cluj-Napoca

 

 

affiche event

Lieu de la réunion : CRU de l’Université Technique de Cluj-Napoca

Date : le 17 février 2017 de 11h00 à 12h30

Participants :

Mme Adina FORNA, co-responsable du CRU de l’UTCN

Mme Valentina GIDEA, co-responsable du CRU de l’UBB

Mme Ioana COSTAS, responsable de culture et de communication à l’IFC

M.Darko RISTOVSKI, lecteur de français du BECO de l’AUF au CRU de l’UTCN

M.Wael CHEBBI, président du Comité des étudiants francophones « Gaudeamus » de Bucarest

M.Mahmoud KAMOUN, représentant de l’association des étudiants francophones de l’UMF

M.Julien DAILLERE, doctorant en théâtre à l’UAT de Trgu Mures, auteur et comédien

Mme Denisa BUZAN, étudiante à l’UTCN

M.Ion LUPU, étudiant à l’UTCN

M.Mihai DINCA, étudiant à l’UPB et représentant du Comité des étudiants francophones « Gaudeamus » de Bucarest

Mme Cipriana-Elena STEFAN, étudiante à l’UPB et représentante du Comité des étudiants francophones « Gaudeamus » de Bucarest

 

La réunion a été ouverte par un mot de bienvenu de la part de M. Darko Ristovski. M. Wael Chebbi, président du Comité des étudiants francophones « Gaudeamus » de Bucarest, a présenté en détail le statut de l’organisation, les objectifs et les projets que ses membres mènent sur le territoire roumain, afin de promouvoir la Francophonie auprès des étudiants roumains et étrangers. Vu qu’actuellement à Cluj-Napoca existent deux associations d’étudiants francophones, dont une à l’Université de Médecine et de Pharmacie et une autre à l’Université Babes-Boylai, M. Chabbi a proposé un accompagnement de la part du Comité « Gaudeamus » à la création d’une organisation non-gouvernementale francophone à Cluj-Napoca, ou bien, à l’ouverture d’un bureau local de l’organisation « Gaudeamus » qui regrouperait les étudiants souhaitant de s’intégrer à la vie associative francophone.

Pour augmenter l’intérêt pour la vie associative à Cluj-Napoca, tous les participants à la réunion ont proposé une coopération mutuelle entre les CRU-s de l’UTCN, de l’UBB, de l’USAMV, l’association des étudiants francophones de l’UMF, l’Institut français de Cluj et le Comité « Gaudeamus » de Bucarest.

Le CRU de l’UTCN va ouvrir ses portes pour tous les étudiants souhaitant participer aux activités scientifiques et culturelles organisées. Cette structure francophone va encourager les étudiants de s’associer, de participer de manière active à la vie associative francophone en Roumanie. Les étudiants du CRU de l’UTCN vont participer à l’événement Webdays 2017, soutenu par le Comité « Gaudeamus ».

L’Institut français de Cluj-Napoca a annoncé la publication d’un annuaire des formations universitaires en français et des associations francophones qui sera présenté à un Salon d’études en France.

Afin d’augmenter le nombre d’étudiants intéressés aux activités francophones et à certaines formations universitaires francophones des universités clujoises, les étudiants du Comité « Gaudeamus » se sont portés volontaires pour promouvoir ces dernières auprès de leurs membres et sur leurs réseaux.

M.Darko Ristovski et M. Wael Chabbi ont proposé un premier projet de coopération entre les étudiants francophones de Cluj et de Bucarest : Francophones sans frontières en Roumanie. Ce projet comprend des mobilités des étudiants de tous les trois CRU-s de Cluj-Napoca vers Bucarest et des étudiants membres du Comité « Gaudeamus » de Bucarest à Cluj-Napoca. Une fois par mois, trois étudiants vont passer trois jours chez leurs collègues francophones, suivre des activités organisées par les organisations francophones, les CRU-s et les Instituts français de Cluj et de Bucarest. L’organisation d’accueil se chargera d’accueillir les étudiants en résidence universitaire, d’organiser une rencontre avec des étudiants francophones locaux et d’intégrer les étudiants invités à la vie culturelle francophone de la ville respective, par l’intermédiaire des CRU-s et des Instituts français (assurer des billets gratuits pour les soirées francophones, concerts, projections des films francophones, etc.). Ce projet représente une occasion pour les étudiants francophones de se rencontrer, d’échanger et d’imaginer des idées pour créer des projets francophones.

photo du groupe

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *